Auassat – « les enfants » en innu – dévoile un chapitre ignoré de nos relations avec les premiers peuples, des traumatismes. transmis d’une génération à l’autre, jusqu’à aujourd’hui. Au début des années 1970, des enfants autochtones ont disparu après avoir été envoyés à l’hôpital sans leurs parents. Certains, déclarés morts, ont été adoptés ; plusieurs ont perdu la vie sans que leurs familles en soient averties. Leurs proches ne les ont cependant jamais oubliés et ils ont confié leur mémoire à Anne Panasuk, qui s’est lancée dans l’enquête dès 2014.

Au fil de ses recherches, la journaliste apprend que le même scénario d’horreur s’est produit dans plusieurs communautés autochtones et suit l’insoutenable piste de dix missionnaires oblats chez les Innus et les Atikamekw. Dans ce livre enrichi de précisions inédites et nourri par son travail pour l’émission Enquête et le balado Histoires d’Enquête : chemin de croix, Anne Panasuk donne la parole à des victimes de tous âges qui brisent le silence et retrouvent leur dignité de personnes survivantes.

Cote : 362.8297 P1879a

Feuilleter un extrait de ce livre.

Écouter une entrevue avec l’autrice diffusée sur Ici Première.

Lire une entrevue parue sur Radio-Canada – Espaces autochtones.

Voir le reportage original de l’émission Enquête (2015) :


Source: Rosalie Méthot, Bibliothèque