Loin de se laisser méduser par Galás et sa voix, Catherine Mavrikakis prend à bras-le-corps l’œuvre de l’artiste et y donne à lire son propre idéal esthétique.

De la Grèce ancienne aux États-Unis banlieusards, du génocide arménien à l’épidémie du sida des années 80 et 90, Galás renoue partout, sans cesse, avec un tragique trop vite relégué aux oubliettes de l’Histoire.

Qui peut écouter Galás ? Qui sait regarder la Gorgone sans désirer la tuer ? Qui croit encore à la nécessité de la tragédie de nos jours ? Quel culte peut-on porter aux artistes prophètes du contemporain ? Mavrikakis se lance ici avec affection, ferveur et enthousiasme sur les traces de sa grande sœur Diamanda Galás

Cote : 780.92 G146m (à la musicothèque)

Feuilleter un extrait de ce livre.

Lire des critiques parues dans La Presse et Le Devoir.

Découvrir les autres œuvres de Catherine Mavrikakis.


Source: Rosalie Méthot, Bibliothèque