Recherche avancée
×

Des scientifiques qui testent l’effet d’une sonate de Mozart sur la productivité des vaches, des médecins qui utilisent la musique pour résoudre les problèmes d’éjaculation précoce… Ces anecdotes dressent un portrait réducteur des recherches médicales qui entendent exploiter les vertus thérapeutiques de la musique.

Les bienfaits de la musique sont pourtant réels, et la sagesse populaire ne s’y trompe pas : que la musique ait de grands effets sur l’humeur et sur l’état général de chacun est une croyance répandue. Pour autant, s’il semble raisonnable d’aller chercher réconfort dans la musique, il paraît plus hasardeux de confier son bien-être à certaines pseudosciences édictées sur le compte de musiques bienfaisantes.

L’auteur propose un tour d’horizon des théories à l’œuvre et s’interroge sur les risques qu’il y a à médicaliser son rapport à la musique.

Cote: 615.85154 C556m

Lire une critique publiée par Les Inrocks.

Sur le même sujet: Tout savoir sur la musicothérapie : l’art-thérapie à dominance musicale.


Source: Rosalie Méthot, Bibliothèque/Centre des médias