« Je n’ai pas touché la chair nue d’une femme – pas délibérément en tout cas –, je n’en ai pas tenue une seule entre mes bras depuis huit ans et cinq mois, c’est-à-dire que Guðrún et moi avons cessé de coucher ensemble, et il n’y a aucune femme dans ma vie, en dehors de ma mère, mon ex-femme et ma fille –  les trois Guðrún. Ce ne sont pourtant pas les corps qui manquent dans ce monde et ils ont assurément le pouvoir de m’émouvoir de temps à autre en me rappelant que je suis un homme. »

Sans plus de réconfort à attendre des trois Guðrún de sa vie – et inspiré par sa propre mère, ancienne prof de maths à l’esprit égaré, collectionneuse de données chiffrées de toutes les guerres du monde –, Jónas Ebeneser se met en route pour un voyage sans retour à destination d’un pays ravagé, avec sa caisse à outils pour tout bagage et sa perceuse en bandoulière.

Ör est le roman poétique et profond, drôle, délicat, d’un homme qui s’en va, en quête de réparation.

Cote: 839.6934 A916orF

À lire de la même auteure: Rosa candida

Lire une critique parue dans le Journal de Montréal.


Source: Rosalie Méthot, Bibliothèque