Dix ans après la disparition de Pina Bausch, Rosita Boisseau propose de revisiter l’oeuvre de celle qui incarne aujourd’hui, plus que jamais, la danse contemporaine. Avec sa compagnie, le Tanztheater Wuppertal, elle crée, entre les années 1970 et 2009, plus de 40 spectacles qu’elle présentera dans le monde entier.

Depuis sa célèbre version du Sacre du printemps (1975), en passant notamment par Café Müller (1978), Viktor (1986), Palermo Palermo (1989), Le Laveur de vitres (1997), Pour les enfants (2002), Vollmond (2006), Pina Bausch, mêlant danse et théâtre, déploie une des plus importantes oeuvres chorégraphiques du XXe siècle.

Ce livre est organisé autour des principales thématiques qui constituent l’univers de Pina Bausch, et présente un choix de onze spectacles-clés de cette artiste majeure. Une iconographie exceptionnelle, réunie depuis près de 30 ans par le photographe Laurent Philippe, lui donne une dimension visuelle unique. 

Cote : 792.8 B351b

Écouter une entrevue avec l’autrice :

En apprendre davantage sur Pina Bausch.

De la même autrice : Danse contemporaine, Danse et art contemporain et Panorama de la danse contemporaine : 100 chorégraphes


Source: Rosalie Méthot, Bibliothèque