Recherche avancée

La France est la championne d’Europe des zones commerciales en périphérie des villes, un titre lourd de conséquences économiques, sociales et environnementales.

Des villes moyennes qui ont mis des siècles à se bâtir sont en passe d’être rayées de la carte. En cause : la prolifération des zones commerciales en périphérie qui aspirent la clientèle des centres-villes.

Les petits commerces ferment, la population déserte des cœurs de ville qui se paupérisent. En l’espace de quelques années, le phénomène aura transformé plus radicalement la France que ne l’aura fait l’exode rural d’après-guerre. Comment en sommes-nous arrivés là?

Ce livre décrit pour la première fois les dessous de la guerre impitoyable que se livrent les acteurs de la grande distribution, secteur le plus puissant de l’économie française, et les foncières, plus discrètes mais tout aussi puissantes.

Ikea, Carrefour, Leclerc, Auchan, Decathlon… Si certains élus se montrent particulièrement accueillants vis-à-vis des enseignes, d’autres, impuissants, doivent se plier devant ces nouveaux maîtres du territoire.

L’auteur tire la sonnette d’alarme et veut croire que l’histoire n’est pas écrite. Du moins pas encore. L’État n’ayant plus les moyens financiers d’aider les villes en difficulté, ce livre propose de changer les règles du jeu pour rééquilibrer le marché et rendre plus attractives les conditions d’implantation en milieu urbain.

Cote: 307.76 G493j

Écouter une petite entrevue avec l’auteur:

 


Source: Rosalie Méthot, Bibliothèque