Recherche avancée
×

Dans ses Sept brèves leçons de physique, Carlo Rovelli confiait qu’une question avait guidé sa vie de chercheur: la nature du temps. Se hissant sur les épaules d’Isaac Newton, d’Albert Einstein, de Stephen Hawking et de bien d’autres, il nous livre enfin ses découvertes dans ce livre majeur.

Le temps est au cœur d’un étrange mystère. Tel un flocon de neige qui fond lorsqu’on s’en saisit, il s’est progressivement délité sous les assauts de la science : on sait dorénavant que le temps s’écoule plus lentement en plaine qu’en altitude ; qu’à l’échelle des étoiles et des planètes, il varie d’un point à l’autre, tandis qu’il ne «passe» pas au niveau microscopique.

Que reste-t-il de tangible dans ces décombres? Et comment construire une théorie du temps qui colle à notre perception, mais aussi à l’analyse des philosophes et aux fulgurances des poètes? Voilà le défi brillamment relevé par Carlo Rovelli au fil des pages. Émerge alors un paysage d’une beauté inouïe où, pour la première fois, le temps retrouvé surgit de façon naturelle…

Cote: 530.1 R873o

Écouter une entrevue avec l’auteur accordée à Radio-Canada.

Lire une entrevue avec l’auteur accordée à Paris Match.

À lire du même auteur: Et si le temps n’existait pas? : un peu de science subversive 


Source: Rosalie Méthot, Bibliothèque/Centre des médias